Accueil > Les 312 représentations dans la cathédrale > A propos des 312 représentations

A propos des 312 représentations

 

Les 312 représentations d'instruments de musique* dans la cathédrale de Chartres apportent une nouvelle preuve de la richesse artistique créée par des maçons, des charpentiers, des tailleurs de pierre, des maîtres-verriers et des sculpteurs, voire des peintres, sous la conduite d'architectes et de religieux pour exprimer leurs convictions.


Aujourd'hui témoignage culturel d'une "épopée née de la sueur et de la pierre" pour reprendre une expression de Georges Duby, ce patrimoine inestimable permet d'approcher un peu mieux les réalités complexes de la représentation instrumentale dans sa symbolique et son évolution.

Au regard des monuments du Moyen-Âge, notre approche contemporaine est très souvent esthétique. En rester à cette seule notion de beauté constituerait une erreur historique.

 

 


 
Une construction religieuse a d'abord une fonction : culte, enseignement, lieu de vie. Reflet idéologique et économique du moment de la construction, chaque édifice sera plus ou moins sobre ou richement décoré, petit ou vaste, proche ou éloigné du monde des vivants.

   Dans le cas d'une cathédrale, le programme iconographique prendra en compte la primauté liturgique :

pélerinage vers une relique et instant privilégié d'approfondissement de la connaissance religieuse.

 

A Chartres, le souci d'enseigner est clair : chaque statue, chaque verrière, est, en soi, un outil pédagogique.

 

*Pour connaître le détail des 312 représentations cliquez sur "Les dossiers"

 

 

 Pour découvrir notre nouveau dépliant : cliquez ici