Accueil > Les instruments restitués > Les vents > Orgues portatives

Orgues portatives

 

L'orgue portatif de la clôture du choeur a été restitué deux fois

 

Voir et entendre l'instrument restitué

1er orgue restitué par Didier Guiraud de Wilmote en 1997

 

Petit amour portant un orgue portatif sur le gros contrefort de la 11e travée, section a

 

 

 

 

 

 

14 tuyaux

 

 

 

Ce premier petit orgue portatif a été joué pour la première fois par Claudine Penel en la cathédrale de Chartres, le 26 septembre 1997.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet orgue portatif,

la vièle piriforme du claveau 1, la vièle en huit du claveau 12, le psaltérion du claveau 13, la harpe du claveau 24 et la vièle oblongue au porche sud  ont été restitués par l' AACMEC (Association des Amis du Centre Médiéval Européen de Chartres) entre 1996 et 1998, sous la direction de Julien Skowron.

La recherche archéomusicologique ne connaissait pas les développements actuels. Les luthiers et facteurs d'instruments ont respecté les exigences du cahier des charges : "Au plus près visuellement, jouable durablement".

Excellents professionnels, mais peu au fait des recherches, ils restituèrent les instruments sans les prendre en compte.

Aujourd'hui, les restitutions sont conformes aux derniers résultats de la recherche comme en témoignent les Actes de notre colloque, organisé en avril 2014, à Paris, Cité de la Musique et à Chartres.

La seconde restitution de cet orgue portatif (organetto) respecte les techniques connues de la lutherie au Moyen Age.

Ces six premiers instruments resteront dans l'histoire de l'Instrumentarium de Chartres et continueront à être exposés.

Après la création de l'association Instrumentarium de Chartres en 2007, la Ville de Chartres a acheté ces six instruments à l'AACMEC en 2008.

 

 

 

2e orgue restitué par Marcus Stahl en 2015

 

 

 

 

 Commandé en 2014,

livré le 17 juin 2015,

ce petit orgue est

une merveille de

précision et

de musicalité. 

 

Marcus Stahl,

facteur d'orgues,

Dresde, Allemagne

 

 

 

Les deux bretelles permettent de le porter en marchant ou de le maintenir contre soi quand l'organetto est posé sur la cuisse.

 

 

 Matériaux utilisés

 Tuyaux :

plomb 87%

étain 13%

bouchon en tilleul

 

Buffet :

houx

 

Clavier :

lilas

 

Soufflet :

tilleul et cuir

 

Bretelles :

cuir 

 Christophe Deslignes,

musicien

 

 

 

 

L'organetto devant sa représentation dans la clôture du choeur. 

 Christophe Deslignes a analysé les deux représentations d'orgue présentes dans la cathédrale de Chartres :

 

- clôture du choeur, XIe travée

 

- portail nord, porche ouest, pilier est, 2e registre.

Voir la représentation dans la cathédrale  

 

Voir et entendre l'instrument restitué
  
       

t11.jpgtravee11.jpg